• Les dangers du Reiki moderne (New-Age)

  • Le point Hui Yin

    C’est un point qui a été établi par le Reiki tibétain et le Reiki Karuna qui consiste à remplir son Ki (énergie vitale) dans le tanden (situé au niveau du bas ventre, deux à trois doigts en dessous du nombril) et de faire un circuit énergétique fermé en contractant son périnée et la langue placer dans le creux situé au niveau du palais. Ce point est d’après leur dire, obligatoire pour un enseignant lorsque l’on fait une initiation pour pouvoir faire circuler le ki dans tout son corps grâce au circuit fermé du corps humain.

    Les dangers de l'initiation

    Les dangers les plus courants encourus par ceux qui travaillent avec les dérives du Reiki, sont ceux qui, au moment d’initier un participant, de faire un appel à une présence (ou à plusieurs) ou d’une énergie pour supposément être protéger afin que le travail initiatique se passe dans les meilleures conditions possibles, mais la réalité en est toute autre. Les présences qui sont appelées par les enseignants ne sont pas forcément les plus lumineuses qui soit (aspiration d’énergie vitale, problèmes de santé et de nombreux risques encourus par le maître et l’élève). La pollution énergétique contractait dans le corps physique et dans les corps supérieurs (corps subtils) est un véritable problème. Même les symboles avec lesquels il travaille pourrait être en cause avec les« crises de guérison ». Chaque symbole, depuis de nombreuses années, ont été mis en pratique pour des causes occultes et canaliser par des entités peu reluisantes ou des divinités peu recommandables et même par les « maîtres de Reiki ».  

    La crise de guérison après avoir été initié

    Souvent les crises de guérison se déclenchent à la suite d’une initiation. Comment se fait-il qu’une crise se déclare alors qu’on nous a seulement tracer des symboles? Pourquoi sommes-nous dans cet état alors que l’on ne l’était pas avant d’avoir subit cette initiation? Ceci est une fausse crise de guérison. On dit souvent que ce qui remonte à la surface est ce qui doit être nettoyer dans votre corps physique / énergétique mais ce n’est pas le cas. Cela crée un bloquage ou une pollution dans votre réseau énergétique et le corps physique l’interprète d’une façon brutale. Ce signal d’alarme mis en place par votre corps, ne doit pas être pris à la légère. L’auto traitement de 21 jours recommandé par l’enseignant n’y changera rien. Les symptômes seront atténués comme un effet placebo mais la source du problème sera encore bien présent. En faisant cet auto traitement et en ayant recours aux symboles pour justement « soigner » les maux, c’est l’effet indésirable qui prendra le dessus.

    La canalisation de l'énergie Reiki

    Selon la théorie de la plupart de ceux qui ont été initiés au Reiki, c’est grâce au canal de Reiki qui passe par le chakra coronal que l’énergie peut être utiliser et transmis par le praticien pour guérir la personne en attente du soin. Cette énergie comme elle est décrite dans les manuels, n’existe pas et peut provoquer des déséquilibres énergétiques car on ne sait pas exactement qui ou quoi on canalise. 

     

    Les dérives thérapeutiques du Reiki moderne

    Dans le Reiki enseigné dans la plupart des stages, on donne l’accent sur le fait que cette pratique permet de soigner, voir de guérir des troubles ou des maux physiques, mentales ou même d’ordre karmique sur soi-même ou sur autrui. Ce n’est pas une pratique thérapeutique comme peut l’être la kinésiologie, le shiatsu, l’acupuncture etc...Le Reiki n’a aucune nomenclature ni de reconnaissance auprès de la médecine. Quand on donne une séance en Reiki, on donne une séance de bien-être ou d’accompagnement pour l’aider la personne à aller mieux mais on ne donne à aucun moment, une séance de soin ou une thérapie. On en a pas le pouvoir et on doit toujours appuyer sur le fait que la médecine et le Reiki peuvent être complémentaire mais sont deux choses totalement différentes et qu’on ne doit pas émettre de diagnostique nous même car on en a pas les compétences.